Le qui ?

Un moussaillon « MATHIEU » rénove un voilier légendaire « BASILE » et reforme un duo unique d’un marin aventurier et d’un bateau qui se prête à l’aventure humaine et nautique.

Le quoi ?

Mathieu à la barre de BASILE, va partir naviguer et partager avec le plus grand nombre de personnes rencontrées à chaque escale, un produit iconique de sa région Bretonne d’origine « LA CRÊPE ». Son objectif ultime est de découvrir et faire découvrir à tous ceux qui participeront à son aventure avec BASILE, la variété humaine des cultures et natures au-delà des mers, dans un esprit de partage et de solidarité.

Pourquoi ?

Le Partage (des valeurs familiales transmises par ma famille, mes grands-parents et ma grande tante qui ont toujours fonctionné en ce sens et une transmission que je souhaite développer à une autre échelle). BASILE possède dans son ADN ces valeurs de partage, amitiés marines & solidarité. Il existe une forte corrélation entre mon histoire personnelle et l’achat de ce bateau si particulier. Il ne s’agit pas simplement d’une histoire d’argent et d’aventure. En effet, l’ancien propriétaire me « confie » BASILE afin que je poursuivre sa merveilleuse épopée. J’ai fait l’acquisition de BASILE au prix symbolique de 20 000 euros du fait de mon âge équivalent à vingtaine d’années. Si j’avais eu 30 ans, Jean Jacqueline (alias nono) l’ancien propriétaire me l’aurait cédé pour 30 000 Euros, 40 ans = 40 000 Euros !

Comment ?

Ma vie professionnelle en qualité d’éducateur sportif à la piscine du Spadium Parc va me permettre de financer en partie la rénovation de BASILE, de plus ma formation universitaire en Master Management du Sport me permettra de continuer à construire et peaufiner ce projet sportif et humain en équipe.. Par la suite, pour financer la renaissance de BASILE, nous avons pour idée d’organiser des soirées Crêpes à bord, de lancer des projets de Crowd funding + en échanges balades sur BASILE, de chercher et trouver du sponsoring en nature ou espèces. D’ici un horizon de 2 ou 3 ans, nous envisageons avec BASILE de partir dans les mers froides tout en continuant à évoluer sur la production de Crêpes Bretonnes à bord, de les partager, ou troquer avec le plus grand nombre au delà des mers contre du temps, de l’aide, du savoir-faire local, des éléments de culture … « J’irai faire des crêpes chez vous »

Ou ?

Une rénovation est prévue sur Brest qui commencera dès que possible, BASILE a trouvé son mouillage dans un coin reculé de la rade de Brest, Nous naviguerons pour nous accoutumer l’un à l’autre dans une première phase une navigation en mer d’Iroise.

Quand ?

Horizon 1 à 2 ans: rénovation et navigation en mer d’Iroise Horizon 2 ans et au delà: nous partirons à l’aventure vers les mers septentrionales, les Billigs seront installées à bord de BASILE, prêtes à tourner